new-england-journal-of-medicine
Juin 2014

New England Journal of Medicine

Learning from big health care data. PERSPECTIVE

N. ENGL J MED 2014; 370: 2161-2163.

« Big data », c’est l’agrégation d’énormes quantités de données permettant des analyses nouvelles, dirigées, efficaces. Une ville asiatique a modifié les trajets de transport en communs après l’analyse de millions de déplacements des usagers de smartphone, tracés par leur GPS! L’analyse des millions de message transitant par Google permet de repérer une épidémie de grippe par exemple, avant qu’elle ne soit décelée et déclarée officiellement.
L’éditorial du New England Journal of Medicine (ainsi que les deux autres qui le suivent) envisage l’usage personnalisé de ces données. Par exemple, l’analyse de « Big data » et de ce que l’on sait de votre patientèle et de votre environnement médical (en supposant que toutes les – toutes vos données soient enregistrées sous forme standardisée) permettra à votre ordinateur de vous dire: depuis que vous avez correctement mis sous anticoagulants vos patients avec fibrillation auriculaire, vous avez évité 7 accidents vasculaires cérébraux et facilité 2 hémorragies digestives – ou – le patient x que vous allez voir a 80% de chances de ne pas être compliant.
Tout cela sera sans doute pour les plus jeunes d’entre nous.