gastrointestinal-endoscopy-0905
Mai 2009

Gastrointestinal Endoscopy

Diagnostic yield of methylene blue chromoendoscopy for detecting specialized intestinal metaplasia and dysplasia in Barrett’s esophagus: a metaanalysis. NGAMRUENPHONG S.

GASTROINTEST ENDOSC 2009; 69: 1021-1028.

Globalement, la coloration au bleu de méthylène pour diriger les biopsies à la recherche de métaplasie intestinale n’obtient pas de meilleurs résultats que la technique classique de biopsies des 4 quadrants.

 

The risks of GI endoscopy. THE FELLOW’S CORNER. LIP MJ.

GASTROINTEST ENDOSC 2009; 69: 1149-1151.

Le risque principal est « mécanique » rapporté par 78% des endoscopistes américains lors d’une enquête sur le Web. Une atteinte fréquente est la ténosynovite de De Quervain (« colonoscopist thumb ») touchant le pouce de la main gauche manipulant les contrôles G-D, ht-bas de l’endoscope. Les autres risques sont infectieux (HCV, HIV décrits), toxiques (glutaraldehyde) ou d’irradiation (le principal étant la réflexion des rayons X à partir du patient).