gastrointestinal-endoscopy-1501
Janvier 2015

Gastrointestinal Endoscopy

Quality indicators for gastrointestinal endoscopic procedures.

GASTROINTEST ENDOSC 2015; 81: 1-80.

Une série d’articles a pour objet la qualité en endoscopie, de façon générale d’abord et pour différentes procédures ensuite: gastroscopie–coloscopie-cholangiowirsungographie –échoendoscopie. Une série d’exigences est à observer dans tous les cas (>98%): consentement informé – anamnèse et examen clinique préalable – respect des indications recommandées – protocole détaillé – documentation des recommandations proposées et du suivi etc… Fini l’époque des examens à la chaine et des rapports style télégraphique!

GUIDELINE. Antibiotic prophylaxis for GI endoscopy.

GASTROINTEST ENDOSC 2015; 81: 81-89.

Il est bon de rappeler que les indications d’antibioprophylaxie se sont réduites. Ainsi la prévention de l’endocardite bactérienne est limitée aux patients: porteurs de prothèses valvulaires – ayant fait une endocardite – transplantés porteurs de valvulopathie – ayant une cardiopathie congénitale de traitement incomplet. Les porteurs de valvulopathie simple ne sont pas une indication. Les antibiotiques doivent être actifs contre les entérocoques (pénicilline – ampicilline – piperacillin – vancomycine). La prophylaxie des infections locales est recommandée en cas de gastrostomie endoscopique, suggérée en cas de ponction de kystes par échoendoscopie. Dans les autres cas (porteurs de prothèses articulaires – ponction de lésions solides par échoendoscopie etc…), aucune prophylaxie n’est recommandée. En cas d’obstruction biliaire, les antibiotiques ne sont donnés préalablement qu’en présence d’infection démontrée, d’immunosuppression ou de prévision de drainage endoscopique incomplet (tumeurs hilaires).