gastrointestinal-endoscopy-1301
Janvier 2013

Gastrointestinal Endoscopy

Carbon dioxide insufflation does not reduce pain scores during colonoscope insertion in unsedated patients: a randomized controlled trial. PH. CHEN.

GASTROINTEST ENDOSC 2013; 77: 79-89.

Les auteurs, experts endoscopistes de Taiwan, ont compare deux groups de près de 100 patients ayant une coloscopie sans sédation. Dans le premier groupe, du CO2 est utilisé tout au long de l’examen, dans le second uniquement lors du retrait. Aucune différence n’et signalée quant à la douleur pendant et après l’examen, suggérant que le CO2 n’est pas nécessaire lors de l’insertion de l’instrument jusqu’au caecum. Le sexe féminin et la formation de boucles sigmoïdiennes sont les seuls facteurs influençant la douleur.

 

Carbon dioxide insufflation reduces the number of post procedure admissions after endoscopic resection of large colonic lesions: a prospective cohort study. MS. BASSAN

GASTROINTEST ENDOSC 2013; 77: 90-95.

Deux groupes de patients consécutifs ayant une résection de larges polypes sessiles du colon (temps de résection > 20 min.) ont été analysés en fonction du gaz insufflé pendant l’ensemble de l’examen: air chez 334, CO2 chez 190. L’insufflation de CO2 réduit de 2/3 le taux d’admission post-procédure (3,4% VS 8,9%) en raison de la réduction des douleurs après l’examen. Le taux de complication est le même dans les deux groupes.