gastrointestinal-endoscopy-1412
Décembre 2014

Gastrointestinal Endoscopy

Lower GI bleeding risk of nonsteroidal anti-inflammatory drugs and antiplatelet drug use alone and the effect of combined therapy. N. NAGATA.

GASTROINTEST ENDOSC 2014; 80: 1124-1131.

Cette étude japonaise a analysé de façon détaillée la relation entre AINS, antiagrégants plaquettaires et hémorragie digestive basse chez 319 patients hospitalisés pour une hémorragie digestive basse dont l’estomac a été investigué par endoscopie et l’intestin grêle par capsule, patients alors comparés à 3358 autres ayant eu une coloscopie pour d’autres indications. Les AINS multiplient le risque d’hémorragie par 2, 3 et leur association à de l’aspirine faiblement dosée ou aux antiagrégants le multiplient par 4, 3 et 4,9. Aspirine et antiagrégants seuls n’augmentent pas le risque de saignement. La source du saignement est surtout diverticulaire (47%) ou ischémique (13%). Ces données sont importantes dans la mesure où les saignements d’origine gastroduodénale semblent diminuer en association avec la protection par IPP et où l’usage de l’aspirine et des antiagrégants va croissant.