gastrointestinal-endoscopy-1212
Décembre 2012

Gastrointestinal Endoscopy

The incidence of « silent » free air and aspiration pneumonia detected by CT after gastric endoscopic submucosal dissection. J. WATARI.

GASTROINTEST ENDOSC 2012; 76: 1116-1123.

La survenue de pneumopéritoine et de pneumonies asymptomatiques ne sont pas rares après endoscopie gastrique thérapeutique (37% – 6,6%). Le facteur dominant est une durée d’examen supérieure à 105 min. (ce qui peut survenir au cours de coloscopies difficiles ou de cholangiographies rétrogrades longues). Un message: éviter les imageries systématiques comme dans cette étude chez des patients sans signes d’alerte.

 

Feasibility and safety of EUS-guided cryothermal ablation in patients with locally advanced pancreatic cancer. PG. ARCIDIACONO.

GASTROINTEST ENDOSC 2012; 76: 1142-1151.

Un nouveau traitement pour le futur dans le cancer du pancréas? Le traitement par radiofréquence guidé par échoendoscopie a été possible sans complication chez 16 patients sur 22.

 

Location in the ascending colon is a predictor of refractory colonic diverticular hemorrhage after endoscopic clipping. M. ISHII.

GASTROINTEST ENDOSC 2012; 76: 1170-1174.

Dans un groupe de 851 patients avec hémorragie digestive basse, une coloscopie a été réalisée moins de 24h après l’admission. Une origine diverticulaire a été soupçonnée chez 255 et confirmée chez 89 d’entre eux dont 71% dans le colon droit. Une hémostase par clips directs cad sur le vaisseau responsable ou indirects cad en fermant le diverticule par plusieurs clips a été réalisée chez respectivement 13 et 76 patients. Les échecs ont été observés uniquement dans le colon droit (21% des clips indirects).