gastroenterology-1211
Novembre 2012

Gastroenterology

Burden of gastrointestinal disease in the United States: 2012 Update. AF. PEERY.

GASTROENTEROLOGY 2012; 143: 1179-1187;

Avoir une vue globale des maladies digestives dans le pays manque dans nos contrées sans parler de l’Afrique. L’article présente un tableau global de la situation aux USA, à partir de différentes sources. La plainte la plus fréquente: les douleurs abdominales. Le diagnostic le plus fréquent: le reflux. Les causes les plus fréquents d’hospitalisation: pancréatite aigue – lithiase biliaire – diverticulite aigue. Les cancers les plus fréquents: colon et rectum (près de 2/3 des cas avec une survie à 5 ans de 2/3) – pancréas. Voilà de quoi orienter nos lectures (à quand la dernière publication sur la diverticulite aigue?) et notre enseignement.

 

Enoxaparine prevents portal vein thrombosis and liver decompensation in patients with advanced cirrhosis. E. VILLA.

GASTROENTEROLOGY 2012; 143: 1253-1260

Dans cette petite étude randomisée de 70 cirrhotiques avancés, une héparine de bas-poids moléculaire (enoxaparine) donnée pendant  12 mois a réduit de façon significative: la thrombose veineuse portale (0% VS 16,6%) – les décompensations hépatiques (11,7% VS 59,4%) – les infections bactériennes (8,8% VS 33,3%). Cette étude préliminaire doit être élargie et confirmée mais suggère que la vision de la cirrhose comme une maladie faisant « saigner » est un peu simple.