gastroenterology-0911
Novembre 2009

Gastroenterology

Calculation of risk of colorectal and endometrial cancer among patients with Lynch syndrome. STOFFEL E.

GASTROENTEROLOGY 2009; 137: 1621-1627.

L’étude de 147 familles porteuses de mutations génétiques rencontrées dans le syndrome de Lynch (MLH1, MSH2, MSH6) comparée à la population générale montre que les porteurs de mutation ont un risque de cancer du colon de 70% à l’âge de 70 ans (soit 150 x le risque normal chez l’homme et 50 x chez la femme). Chez les femmes, le risque de cancer de l’endomètre approche 40% à 70 ans. Cela justifie la recommandation de screening colonoscopique tous les ans ou tous les deux ans à partir de 20-25 ans et l’hystéroscopie annuelle à partir de 30-35 ans chez la femme.

 

Influence of rough serum levels and immunogenicity on long-term outcome of adalimumab therapy in Crohn’s disease. KARMIRIS K.

GASTROENTEROLOGY 2009; 137: 1628-1640.

Après échec d’un traitement à l’infliximab, l’adalimumab est efficace chez 2/3 des patients. L’arrêt du traitement et plus fréquent en cas de taux sériques bas d’adalimumab eux-mêmes liés à la présence d’anticorps antiadalimumab.

 

Early Helicobacter pylori eradication decreases risk of gastric cancer in patients with peptic ulcer disease. WU CY.

GASTROENTEROLOGY 2009; 137: 1641-1648.

Une étude de tous les patients de Taiwan hospitalisés pour un ulcère peptique et ayant eu une éradication de Helicobacter pylori, soit 80-255 patients à partir de 1997 montrent que ceux qui ont eu une éradication précoce (moins d’un an après l’hospitalisation) ont le même risque de cancer gastrique que la population générale. Une éradication plus tardive est associée à un risque plus élevé.