gastroenterology-1603
Mars 2016

Gastroenterology

Symptoms have modest accuracy in detecting endoscopic and histologic remission in adults with eosinophilic esophagitis. E. SAFRONEEVA.

GASTROENTEROLOGY 2016; 150: 581-590.

Cette étude multicentrique, américaine et suisse a cherché si un questionnaire standardisé permettait de corréler l’évolution symptomatique aux lésions endoscopiques et histologiques chez 269 patients consécutifs traités pour une oesophagite à éosinophiles. La corrélation est faible. L’absence de symptômes ne permet pas de conclure à l’inactivité de la maladie. Dans cette affection clinico-pathologique, où la pathologie muqueuse à éosinophiles peut s’associer à une atteinte transmurale associée à la présence de mastocytes, pouvant entrainer troubles de la motilité et fibrose, si la clinique est parfois assez spécifique – par ex. impaction alimentaire chez le sujet jeune – elle n’est pas très sensible.

 

Magnitude of missed esophageal adenocarcinoma after Barrett’s esophagus diagnosis: A systematic review and metaanalysis. K. VISRODIA.

GASTROENTEROLOGY 2016; 150: 599-607.

Cette revue et métaanalyse montre que 25% des adénocarcinomes survenant dans le cadre du suivi de l’oesophage de Barrett sont moins diagnostiqués de 12 mois après l’examen endoscopique initial et sont considérés comme « manqués » lors de celui-ci. Parmi les solutions possibles: un temps d’examen initial plus long – des biopsies plus nombreuses – une technique d’imagerie améliorée – un intervalle de surveillance plus court.

 

Development and validation of a classification system to identify high-grade dysplasia and esophageal adenocarcinoma in Barrett’s esophagus using narrow-band imaging. P. SHARMA.

GASTROENTEROLOGY 2016; 150: 591-598.

Ce groupe d’experts internationaux a développé et ensuite validé un système de classification simple des anomalies décelées dans l’oesophage de Barrett grâce à un endoscope à haute définition (NBI – narrow-band imaging – imagerie à bande étroite). Cette classification utilise simplement l’analyse du pattern muqueux et du pattern vasculaire avec deux catégories: régulier – irrégulier. Cela permet de détecter la dysplasie avec une sensibilité diagnostique de 80%, une spécificité de 88%. Les biopsies sont donc mieux dirigées. Le nombre de cancers manqués lors de l’endoscopie initiale et déclarés endéans les 12 mois pourrait diminuer.