gastroenterology-1103
Mars 2011

Gastroenterology

Esomeprazole with clopidogrel reduces peptic ulcer recurrence, compared with clopidogrel alone, in patients with atherosclerosis. PI. HSU.

GASTROENTEROLOGY 2011; 1401: 791-798.

Dans un groupe de 185 patients au passé ulcéreux et soufrant d’athérosclérose (cardiopathie ischémique – accident vasculaire cérébral) justifiant la prescription de clopidogrel, un nouvel ulcère apparaît chez 11% d’entre-eux (confirmant le rôle ulcérogène du clopidogrel) et la prévention obtenue par l’administration de 20 mg d’esomeprazole: 1,2% d’ulcères à 6 mois.
Il y a donc bénéfice digestif à l’association clopidogrel – IPP chez les patients ulcéreux. Pour limiter les effets négatifs cardiovasculaires éventuels (réduction d’activité du clopidogrel – majoration des accidents vasculaires), il est conseiller d’éviter l’omeprazole (interaction plus marquée avec le cytochrome P 450) et de donner les deux médications avec un intervalle de 12 heures.