gastroenterology-1605
Mai 2016

Gastroenterology

Association between Helicobacter pylori eradication and gastric cancer incidence: A systematic review and meta-analysis. YV. LEE.

GASTROENTEROLOGY 2016; 150: 1113-1124.

Le cancer gastrique est la 3ième cause de décès par cancer et plus de la moitié est causée par Helicobacter pylori. Cette revue et méta-analyse de 24 études portant sur 48.064 individus montre que l’éradication de H.pylori réduit de moitié le risque de cancer gastrique. Cet effet est d’autant plus marqué que le risque de base est élevé comme dans les populations où l’incidence de cancer gastrique est élevée ou après résection endoscopique d’un cancer gastrique. Ces données corrigent une idée ancienne suggérant l’absence de réduction de risque après éradication chez les porteurs de lésions avancées comme l’atrophie.

 

Clinical and immunologic features of ultra-short celiac disease. PD. MOONEY.

GASTROENTEROLOGY 2016; 150: 1125-1134.

Dans cette étude d’un centre spécialisé dans la maladie coeliaque, parmi 1378 patients ayant eu des biopsies duodénales et bulbaires, 268 ont eu un diagnostic de maladie coeliaque, et parmi eux 26 avaient une atrophie villositaire présente uniquement dans le bulbe, justifiant le diagnostic de maladie coeliaque ultracourte. Ces 26 patients (plus jeunes que les autres, reflétant peut-être une maladie débutante). Les biopsies duodénales de ces 26 patients montraient simplement une augmentation des lymphocytes au niveau de l’épithélium. Tous avaient des anticorps antiTGA (transglutaminases) et un groupe HLA-DQ2 ou DQ8. Après un régime sans gluten, les plaintes dyspeptiques et les anticorps antiTGA ont régressé.
Voilà qui confirme l’utilité d’une biopsie bulbaire et qui infirme l’idée que celle-ci est difficile à interpréter (bulbite et hyperplasie des glandes de Brumer sont peu fréquents).