gastroenterology-1005
Mai 2010

Gastroenterology

Does capsule endoscopy improve outcomes in obscure gastrointestinal bleeding? Randomized trial versus dedicated small bowel radiography. L. LAINE

GASTROENTEROLOGY 2010; 138: 1673-1680.

Dans une étude randomisée comparant la capsule et le transit radiologique intestinal classique chez 136 patients (54 saignements cliniques – 92 saignements occultes) ayant un bilan endoscopique colique et gastrique négatif, les auteurs confirment la supériorité diagnostique de la capsule (30% VS 5%) mais ne montrent pas de supériorité pronostique: le pourcentage de récidives hémorragiques et le besoin de transfusion est le même. Voilà qui rappelle la controverse de l’utilité de la gastroscopie dans l’hémorragie digestive quand l’endoscopie thérapeutique n’existait pas. A quand la capsule guidée et thérapeutique?

 

Prevalence of uninvestigated dyspepsia 8 years after a large waterborne outbreak of bacterial dysentery: A cohort study. AC. FORD.

GASTROENTEROLOGY 2010; 138: 1727-1736.

Le colon irritable postinfectieux est connu; la dyspepsie postinfectieuse l’est moins. Cette étude de 1088 patients montre qu’après une dysenterie bactérienne épidémique, les plaintes dyspeptiques sont 2 fois plus fréquentes que dans un groupe non infecté (19,5% VS 9,1%). Un éditorial résume les données connues: une gastroparésie transitoire est présente après infection à rotavirus – 6% des giardiases donnent lieu à une dyspepsie persistante, également décrite après infection à salmonella ou Campylobacter. 17% des dyspepsies ont un début aigu, une cause infectieuse possible.