gastroenterology-1206
Juin 2012

Gastroenterology

Elimination diet effectively treats eosinophilic esophagitis in adults: Food reintroduction identifies causative factors. M. GONSALVES.

GASTROENTEROLOGY 2012; 142: 1451-1459.

Un régime d’élimination entraine l’élimination des symptômes (quasi tous les patients – 50 – voient leur dysphagie diminuer) et des éosinophiles dans la muqueuse oesophagienne. L’arrêt du régime fait réapparaître symptômes et éosinophiles. Les aliments en cause sont surtout le blé (60%) et le lait (50%). Les tests allergiques cutanés ne sont positifs que dans 13% des cas.

 

Comparison of existing clinical scoring systems to predict persistent organ failure in patients with acute pancreatitis. R. MOUNZER.

GASTROENTEROLOGY 2012; 142: 1476-1481.

Dans deux cohortes prospective groupant 653 patients admis à l’hôpital pour pancréatite aigue, 9 scores pronostiques cliniques (Ranson – Apache – Glasglow – Bisap – SIRS – etc…) ont été utilisés pour prédire les défaillances d’organe (cœur – poumon – rein). Leur capacité prédictive est limitée: quand le score est anormal, la défaillance d’organe ne survient que dans 34 à 70% des cas (valeur prédictive positive). Une urée élevée à l’admission à une valeur prédictive positive de 57%. Ne cherchez donc pas à développer un nouveau score!