gastroenterology-1007
Juillet 2010

Gastroenterology

Proton pump inhibitors and histamine – 2 receptor antagonists are associated with hip fractures among at-risk patients. DA CORLEY.

GASTROENTEROLOGY 2010; 139: 93-101.

Cette étude de 3 millions de patients d’un système de santé intégré américain (Kaiser Permanente) confirme un risque majoré de 30% de fractures du col en cas de prise d’IPP mais y ajoute deux données importantes: ce risque concerne aussi les anti-H2 et il n’existe que chez les patients déjà à risque (par ex – alcool – diabète – stéroïdes – insuffisance rénale). Il disparait après arrêt des antisécrétoires.

 

Detection of celiac disease and lymphocytic enteropathy by parallel serology and histopathology in a population – based study. MM. WALKER.

GASTROENTEROLOGY 2010; 139: 112-119.

Dans cette étude de population de 100 adultes suédois asymptomatiques, sérologie et endoscopie ont été pratiquées. 1,6% avaient une maladie coeliaque, 3,8% une lymphocytose duodénale. L’étude a établi le seuil de 25 lymphocytes intraépithéliaux comme seuil pour la maladie coeliaque et la lymphocytose duodénale (associée dans 70% des cas à Helicobacter pylori).