gastroenterology-1301
Janvier 2013

Gastroenterology

Incomplete polyp resection during colonoscopy – results of the complete adenoma resection (CARE) study. H. POHL.

GASTROENTEROLOGY 2013; 144: 74-80.

Cette étude a concerné de façon prospective 1427 patients. 346 polypes du colon non-pédiculés ont été réséqués par 11 gastroentérologues. Après une résection considérée complète, deux biopsies ont été prélevées sur les bords de la résection pour les petits polypes, quatre pour ceux de plus d’un centimètre. 10,1% des polypes ont été réséqués de façon incomplète, 17,3% des polypes de plus d’un centimètre, 31% des polypes festonnés sessiles. Parmi les endoscopistes chevronnés, la fréquence de résections incomplètes varie de 6 à 22%. Voilà donc un nouveau critère de qualité de la coloscopie qui s’ajoute au temps de retrait, au taux de détection des adénomes. Les polypes festonnés sont décidément source de problèmes: ils sont plus difficiles à détecter et plus difficiles à réséquer de façon complète.

 

Characteristics of congenital hepatic fibrosis in a large cohort of patients with autosomal recessive polycystic kidney disease. M. GUNAY-AYGUM.

GASTROENTEROLOGY 2013; 144: 112-121.

Dans ce large groupe de 73 patients atteints de polykystose rénale autosomale récessive, la ciliopathie la plus fréquente chez l’enfant, associant fibrose hépatique congénitale et polykystose rénale, l’hypertension portale est fréquente et le taux de plaquettes est le meilleur prédicteur de la sévérité de l’hypertension portale. La thrombopénie, reconnue comme marqueur de la fibrose hépatique, est souvent méconnue par les médecins généralistes ou internistes comme signe d’appel d’une maladie hépatique.