gastroenterology-1502
Février 2015

Gastroenterology

Mucosal impedance discriminates GERD from non-GERD conditions. F. ATES.

GASTROENTEROLOGY 2015; 148: 334*343.

Cette étude permettra peut-être d’élargir les possibilités diagnostiques au cours de la gastroscopie: une sonde (prototype non commercialisé) est passée dans le canal opérateur de l’endoscope, appliquée contre la muqueuse oesophagienne et l’impédance est mesurée entre deux anneaux situés au bout du cathéter. L’impédance est abaissée en cas d’oesophagite, en cas de reflux acide (mesuré par pHmétrie) sans oesophagite et dans les cas d’oesophagite à éosinophiles (valeurs anormales tout le long de l’œsophage). Chez les patients porteurs d’une oesophagite érosive, les valeurs se normalisent après traitement par IPP.
Si cela se confirme, cela permettra en cours d’endoscopie d’affiner le diagnostic dans les plaintes oesophagiennes et de faire rapidement la différence entre pathologie muqueuse et plaintes fonctionnelles (et/ou troubles moteurs).