Décembre 2016

Gastroenterology

How to improve your adenoma detection rate? N. GUPTA.

GASTROENTEROLOGY 2016: 151: 1054-1057.

Chaque augmentation de 1% de détection d’adénomes lors d’une coloscopie réduit de 3% le taux de cancer colorectal. Comment s’améliorer?

1ère ETAPE – Est-ce que mes patients ont une préparation de haute qualité? Un taux de préparation « parfaite » de 85% doit être atteint et mesuré avec une échelle standardisée.

2ième ETAPE – Est-ce que je passe assez de temps à examiner le colon? Le temps de retrait devrait être de plus de 6 minutes et l’allonger augmente le taux de détection.

3ième ETAPE – Est-ce que je peux améliorer ma technique? La rétroflexion dans le colon droit améliore le taux de détection. Sinon examiner deux fois le colon droit ou changer le patient de position améliore également ce taux.

4ième ETAPE – La technologie peut-elle m’aider? Différents trucs existent: endoscopes à grand angle associés à un moniteur de haute définition – chromoendoscopie – systèmes pour effacer les plis, etc…

A chacun de mesurer ses performances … et à s’améliorer.

 

Aryl hydrocarbon receptor ligands in cigarette smoke induce production of interleukin-22 to promote pancreatic fibrosis in models of chronic pancreatitis. J. XUE.

GASTROENTEROLOGY 2016: 151: 1206-1217.

Le tabac est un facteur de risque pour la pancréatite chronique dont le rôle isolé (cad sans alcool) n’est pas reconnu depuis longtemps.

La fumée de cigarette, parmi les plus de 7000 composés qu’elle contient, inclut des ligands comme la dioxine ou la benzopyrène qui stimulent la production intracellulaire d’interleukine-22, aboutissant à la production de collagène et de fibronectine chez la souris.

De plus, le taux d’IL-22 chez les patients porteurs de pancréatite chronique est plus élevé que dans le groupe contrôle, surtout s’ils sont fumeurs. Serait-ce une nouvelle méthode diagnostique de pancréatite chronique précoce?