gastroenterology-1504
Avril 2015

Gastroenterology

Abdominothoracic mechanisms of functional abdominal distension and correction by biofeedback. E. BARBA.

GASTROENTEROLOGY 2015; 148. 732-739.

Le ballonnement visible a été évalué chez 45 patients fonctionnels à l’état basal et au moment du ballonnement: CT scan thoraco-abdominal – EMG du diaphragme, des muscles intercostaux et de la paroi abdominal antérieure. Le ballonnement est objectif: augmentation de 3 cm du périmètre abdominal, associé à une augmentation d’un litre de gaz intra-abdominal. Le ballonnement est associé à: un gonflement de la poitrine – une descente du diaphragme – une relaxation des muscles obliques interne et externe. Le biofeedback guidé par l’EMG a permis de corriger objectivement et subjectivement le ballonnement. Ces données importantes sur le plan physiopathologique doivent bien sûr être confirmés et n’offriraient une piste thérapeutique qu’après échec des mesures diététiques et pharmacologiques standard, insistent les auteurs.

American Gastroenterological Association institute guideline on the diagnosis and management of asymptomatic neoplastic pancreatic cysts. SS. VEGE.

GASTROENTEROLOGY 2015; 148. 819-822.

Cette synthèse basée sur 1500 articles et suivi d’un article technique plus détaillé base sur 250 références simplifie le suivi des kystes pancréatiques. Si le kyste fait moins de 3 cm, est dépourvu de composante solide et n’est pas associé à une dilatation du canal de wirsung, il suffit de contrôler après 1 an, 3 ans et puis 5 ans (dernier examen). Si au moins 2 anomalies sont présentes au départ ou s’il y a changement lors du suivi une échoendoscopie avec ponction est indiquée. Si l’analyse du liquide est rassurante, suivi (par résonance magnétique) après 1 an, 3 ans, 5 ans.
Telles sont les recommandations américaines de l’AGA basées cependant sur des évidences de très faible qualité. Ce qui expliquer les 3 éditoriaux qui accompagnent l’article, et qui apportent des nuances.