revue-des-revues
Juillet 2012

Endoscopy

Outcomes following acute nonvariceal bleeding in relation to time of endoscopy: results from a nationwide study. V. JAIRATH.

ENDOSCOPY 2012; 44: 723-730.

Un audit prospectif de l’hémorragie digestive haute en Grande Bretagne a inclus 212 hôpitaux et 4478 patients. Les patients ont été répartis en 3 groupes en fonction du délai avant l’endoscopie: <12h – 12 à 24h – >24h (52% rentrent dans ce dernier groupe!). L’analyse des résultats: mortalité – chirurgie – récidive hémorragique – durée d’hospitalisation montre l’absence d’effet du délai sur la mortalité, son effet délétère sur la récidive chez les patients ayant nécessité une hémostase endoscopique. Un éditorial à ce propos parle de « timely endoscopy » CAD d’accorder le concept d’endoscopie d’urgence au patient. L’article suivant analyse les scores de prédiction dans l’hémorragie et recommande celui de Blatchford pour évaluer la nécessité d’intervention endoscopique: par exemple, si l’urée est supérieure à 50 mg/dl et si l’hémoglobine est inférieure à 10 et le patient est hypotendu, l’urgence n’est pas la même que pour un patient avec un méléna chez lequel tous ces paramètres sont normaux.