clinical-gastroenterology-and-hepatology-1209
Septembre 2012

Clinical Gastroenterology and Hepatology

The prevalence and diagnostic utility of endoscopic features of eosinophilic esophagitis: A meta-analysis. HP. KIM

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2012: 10: 988-996.

L’analyse porte sur 4678 patients et 2742 contrôles. L’endoscopie est normale en cas d’œsophagite à éosinophile dans 17% des cas (7% si on se limite à des études prospectives). Les anomalies sont: rainures linéaires 48% – anneaux multiples 44% – pâleur et vascularisation diminuée 41% (surtout chez l’enfant) – exsudats blanchâtres 27% – sténoses 21% – calibre global diminué 9%. La sensibilité de ces anomalies est modeste (15 à 48%), la spécificité est élevée (>90%), la valeur prédictive positive est de 51 à 73%.

 

Patients enrolled in randomized control trials do not represent the inflammatory bowel disease patients. C. HA

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2012: 10: 1002-1007.

Parmi les 206 patients de centres tertiaires, seuls 31% pourraient être inclus dans les essais thérapeutiques récents. Cela pose la question de l’efficacité thérapeutique dans les 2/3 exclus et dans les autres populations n’appartenant pas aux centres tertiaires.

 

Effects of cancer treatment on inflammatory bowel disease remission and reactivation. JE. AXELRAD.

En cas de MICI active, 2/3 obtiennent une rémission pendant une chimiothérapie cytotoxique pour un cancer. En cas de maladie inactive, le risque de rechute inflammatoire est multiplié par 10 en cas d’hormonothérapie.