clinical-gastroenterology-and-hepatology-0710
Octobre 2007

Clinical Gastroenterology and Hepatology

REVIEW – The narcotic bowel syndrome: clinical features, pathophysiology and management. DMS GRUNKEMEIER

CLINICAL GASTROENTEROLOGY & HEPATOLOGY 2007; 5: 1126-39.

Les opiacés entraînent un dysfonctionnement intestinal: constipation, nausée, ballonnement, iléus, douleurs. Quand la douleur est le symptôme dominant, il s’agit du « narcotic bowel syndrome » caractérisé par l’augmentation progressive et paradoxale des douleurs en dépit de doses croissantes de narcotiques prescrit comme antidouleurs. En effet, les opiacés peuvent avoir un effet hyperalgésique. Le traitement en est une approche biopsychosociale dont la partie médicamenteuse comprend: antidépresseurs préalables à dose et à visée analgésique – retrait en 3 à 10 jours – anxyiolytiques – clonidine 0,1 mg x 3.