clinical-gastroenterology-and-hepatology-0905
Mai 2009

Clinical Gastroenterology and Hepatology

Arterial embolotherapy for endoscopically unmanageable acute gastroduodenal hémorrhage: Predictors of early rebleeding. LOFFROY R.

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2009; 7: 515-23.

L’analyse de 60 patients traités par une équipe de radiologie interventionnelle montre un succès technique dans 95% des cas, clinique dans 72% sans ischémie intestinale consécutive. Les conseils: ne pas trop attendre – ne pas utiliser uniquement des coils – emboliser même en l’absence de saignement actif au moment de l’artériographie.

 

Low-dose aspirin affects the small bowel mucosa: Results of a pilot study with multidimensional assessment. SMECUOL E.

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2009; 7: 524-529.

Dans une petite série de 20 patients prenant 100 mg d’aspirine à enrobage entérique, au bout de deux semaines, la moitié à des lésions du grêle (pétéchies – érosions) et un a développé des ulcères du grêle avec stigmates d’hémorragie.

 

False-positive secretin stimulation test for gastrinoma associated with the use of proton pump inhibitor therapy. GOLDMAN JA.

GASTROINTESTINAL ENDOSCOPY 2009; 7: 600-602.

En cas de suspicion de ZE chez un patient avec hypergastrinémie sous IPP, les auteurs recommandent de contrôler la gastrine après 2 semaines d’arrêt des IPP, pendant lesquelles le patient peut prendre de fortes doses d’anti H2, remplacés par des antiacides les 48h précédant le contrôle.