clinical-gastroenterology-and-hepatology-1002
Février 2010

Clinical Gastroenterology and Hepatology

Effects of Helicobacter pylori eradication on early stage gastric mucosa-associated lymphoid tissue lymphoma. A. ZULLO.

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2010; 8: 105-110.

Une revue systématique de 32 études groupant 1408 patients avec un maltome associé à H.pylori montre un taux de rémission de 77,5%. Les facteurs de bon pronostic sont la localisation distale c’est-à-dire antrale ou angulaire (rémission 92% VS 76% pour les localisations proximales), la limitation des lésions à la sous-muqueuse (82% VS 56%), l’absence de translocation AP12-MACT1 (78% VS 22%).

 

Nuclear medicine hepatobiliary imaging. HA ZIESSMAN.

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2010; 8: 111-116.

Cette revue attire l’attention sur deux utilisations peu courantes de l’imagerie scintigraphique biliaire en Europe: l’obstruction biliaire partielle – la cholécystite chronique alithiasique. Une choléscintigraphie normale rend improbable une obstruction biliaire; inversément un test anormal rend nécessaire un complément d’investigations … jusqu’à une sphintérotomie éventuelle. Environ 10% des patients avec des coliques hépatiques n’ont pas de calcul vésiculaire à l’échographie. Une vidange vésiculaire anormale à la scintigraphie permet de guérir 80% par une cholécystectomie.

 

Survival and recurrence in patients with splanchnic vein thrombosis. MR THATIPELLI.

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2010; 8: 200-205.

Cette large étude de 832 patients de la Mayo clinic confirme cancer et cirrhose comme causes principales (27 et 24%), montre un taux de récidive faible à 10 ans (24%), un taux élevé d’hémorragies sous anticoagulants. Une anticoagulation prolongée n’est donc probablement pas nécessaire.