clinical-gastroenterology-and-hepatology-1408
Août 2014

Clinical Gastroenterology and Hepatology

Treatment of esophageal (noncardiac) chest pain: An expert review. E. COSS-ADAME.

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2014; 12: 1224-1245.

Un expert (SC RAO) a revu 182 articles publiés sur le sujet, dont seuls 35 répondaient aux critères d’inclusion (ce qui suggère la « faiblesse » de certains autres). Après exclusion d’une cause cardiaque, 46% des patients ont un reflux et le premier traitement est la prise d’IPP matin et soir. En cas d’échec, un bilan fonctionnel est indiqué (manométrie – pHmétrie – distension au ballon). Sinon un test empirique de théophylline 150-250 mg, 2 x par jour, médication agissant comme analgésique viscéral et relaxant musculaire. En cas de troubles moteurs, la nifedipine, les nitrates et le diltiazem peuvent être efficaces. En cas d’hypersensibilité viscérale (oesophage irritable), imipramine, sertraline, venlafaxine à petite dose sont efficaces.