clinical-gastroenterology-and-hepatology-1208
Août 2012

Clinical Gastroenterology and Hepatology

Shared decision making in GI clinic to improve patient adherence. NS. ABRAHAM

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2012: 10: 825-827

Après la découverte d’un cancer du colon avancé chez un patient de 66 ans qui, après la résection de polypes à haut risque, ne s’était pas présenté à un contrôle recommandé 3 ans plus tard, l’éditorialiste insiste sur la communication avec le patient et sur un plan partagé entre les deux tenant compte des difficultés du patient. En fait, après un accident vasculaire cérébral, la préparation est très difficile, le patient habite loin et n’a personne pour le conduire. Ce qui compte, c’est le résultat global pour la santé du patient (improved clinical outcome), ici désastreuse.

 

Patients with celiac disease are not followed up adequately. ML. HERMAN

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2012: 10: 893-899.

Les dossiers de 122 patients atteints de maladie cœliaque et habitant près de la Mayo Clinic (Olmsted County) ont été revus: si 90% ont été revus dans les cinq années suivant le diagnostic (41% à un an), seuls 16% ont revu une diététicienne, 18% ont eu une biopsie de contrôle 66% ont eu un contrôle sérologique.
L’éditorial commentant l’article souligne le manque de « guidelines » précis dans la maladie cœliaque, où l’observance du patient est cruciale et si difficile.

 

Systematic review: Patterns of reflux-induced symptoms and esophageal endoscopic findings in large-scale surveys. J. DENT.

CLIN GASTROENTEROL HEPATOL 2012: 10: 863-873.

61.281 patients ont été inclus dans 3 études de population et 8 études de bilan de santé ici revues. La prévalence de l’œsophagite est plus élevée en Suède et en Italie qu’en Asie (et en Afrique?). La prévalence de Barrett (cad de métaplasie intestinale) varie de 2 à 9%, celle d’œsophagite de reflux de 6 à 12% chez les patients asymptomatiques.