clinical-gastroenterology-and-hepatology-1008
Août 2010

Clinical Gastroenterology and Hepatology

Abdominal pain is a frequent symptom in gastroparesis. D. CHERIAM.

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2010; 8: 676-681.

Satiété rapide, nausées et vomissements font évoquer la possibilité de gastroparésie. Et pourtant les douleurs sont présentes chez 90% des 68 patients étudiés. Elles sont surtout épigastriques (43%), quotidiennes (43%), constantes (38%), majorées par les repas (72%), nocturnes (74%). A inclure donc dans le diagnostic différentiel des douleurs.

 

Patients with late-adult-onset ulcerative colitis have better outcomes than those with early onset disease. CY HA.

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2010; 8: 682-687.

Dans un groupe de 295 colites ulcéreuses, 30% avaient plus de 50 ans. Leur présentation clinique (symptômes – répartition des lésions) est semblable à celle des plus jeunes. Ils ont moins besoin de stéroïdes (64% vs 49%) et restent plus souvent en rémission quand ils en ont pris (50% vs 32%).

 

Descending inhibitory pain modulation is impaired in patients with chronic pancreatitis. SS. OLESEN.

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2010; 8: 724-730. 

L’étude savante de la perception douloureuse chez 25 patients souffrant de pancréatite chronique et 15 sujets contrôle montre que la douleur est modulée au niveau supraspinal et sensibilisée au niveau du système nerveux central. Il y a donc une importante composante de neuropathie.