revue-des-revues
Octobre 2008

American Journal Of Gastroenterology

Efficacy of omeprazole (20 mg once daily) for reducing the risk of gastroduodenal ulcers associated with continuous use of low-dose aspirin. YEOMANS N.

AM J GASTROENTEROL 2008; 103 : 2465-2473.

Chez les sujets de plus de 60 ans sans passé ulcéreux, l’aspirine à faible dose (75-325 mg !) provoque des ulcères chez 6,2% des patients (un peu plus chez les patients porteurs de HP), risque réduit de 70% en cas de prise d’oméprazole à 1,8%. Fait important – et nouveau pour moi – la fréquence d’oesophagite érosive (parfois grade C ou D) est de 18,3% en cas de prise d’aspirine, réduite à 4,4% en cas de prise d’oméprazole. L’oméprazole réduit les symptômes (douleurs épigastriques – brûlant) pendant la prise d’aspirine, améliorant probablement la compliance.

 

Colonic perforation as a complication of collagen colitis in a series of 12 patients. ALLENDE S.

AM J GASTROENTEROL 2008; 103 : 2598-2604.

Une série impressionnante de 12 cas de perforation iatrogène (10 après colonoscopie – 2 après lavement baryté). Macroscopiquement, l’examen endoscopique montre des ulcérations linéaires dans l’axe du côlon, parfois hémorragiques parfois apparaissant en cours d’examen. Cela suggère une grande prudence en cours d’examen endoscopique et si possible d’éviter ceux-ci en cas de diagnostic connu.