revue-des-revues
Février 2012

American Journal Of Gastroenterology

Efficacy of oral vs topical, or combined oral and topical 5-aminosalicylates, in ulcerative colitis: Systematic review and fond metaanalysis. AC FORD

AM J GASTROENTEROL 2011; 107: 167-176.

Dans le traitement d’une rectocolite ulcérohémorragique active, un traitement combinant traitement oral et traitement topique (5-ASA) est supérieur au traitement oral, et au traitement topique. Il suffit d’un traitement combiné chez cinq patients pour prévenir l’absence de rémission chez un d’entre eux (NNT – number needed to treat = 5). Dans le traitement préventif, un traitement topique intermittent est supérieur à un traitement oral continu (NNT = 4).

 

Treatment of hospitalized adult patients with severe ulcerative colitis: Toronto consensus treatment. A. BITTON

AM J GASTROENTEROL 2011; 107: 179-194

Ce consensus canadien basé sur l’EBM insiste sur les points suivants: la recherche systématique de Clostridium difficile et du CMV (biopsies) – l’usage d’anticoagulants prophylactiques – l’absence de recours systématique aux antibiotiques et à la nutrition parentérale – la modification du traitement en cas de non réponse aux stéroïdes après 72 heures – l’absence d’usage séquentiel de cyclosporine et infliximab (un seul des deux est utilisé et ensuite la chirurgie en cas d’échec).